NBA

Édito : Le problème All-Star Game

Chaque année, le sujet revient : le All-Star Game, c’était mieux avant.

Parce qu’avant, ça défendait. Les joueurs voulaient vraiment gagner ce match, alors que maintenant les joueurs ont peur de se blesser ou refusent de jouer pour une autre raison. Avant, c’était un match immanquable, une réunion de stars pour une confrontation unique. Aujourd’hui, c’est toujours une réunion de stars, mais aussi une réunion de potes.

Le All Star Game a perdu de sa valeur, car — comme chaque année — des joueurs méritent plus que d’autres leur place, mais ne sont pas sélectionnés. Car les joueurs ne le jouent plus à fond, mais surtout, les scores des matchs atteignent des records ahurissants, avec parfois plus de 300 points marqués en un seul match par les 2 équipes réunies (1987, 2012, 2014, 2015, 2016, 2017, 2019).

Pour remédier à ce manque de popularité, la NBA a décidé de changer le système pour rendre l’évènement plus compétitif. 2 joueurs sont nommés capitaines — ceux qui reçoivent le plus de votes dans chaque conférence —, et ces derniers choisissent leurs joueurs parmi les sélectionnés, à la manière d’une Draft. Ce système a plutôt rendu curieux les amateurs de basket, qui lui ont donné une chance. Mais le problème reste le même, pourtant le match était plus serré cette fois.

Alors 3 ans après, la NBA change une nouvelle fois le système. Mais cette fois-ci, elle s’attaque aux règles du match elles-mêmes. Les trois premiers quart-temps commencent à 0-0 et le vainqueur chaque période reverse de l’argent à une association. Puis, dans le 4e quart, les équipes doivent atteindre le total de points marqués par l’équipe en tête en y ajoutant 24, en hommage à Kobe Bryant. De plus, les équipes seront nommées Kobe n° 24 et Gianna Bryant n° 2 suite au tragique accident impliquant ces derniers. Le système est à tester, et peut se rendre pour une fois un peu plus compétitif, surtout si les associations choisies par les joueurs leur tiennent à cœur. Mais le défaut est que ça ne ressemble plus à un match de basket, et c’est peut-être là la finalité.

Le All-Star Game a été un grand match, une fois par an, puis il a été entouré d’un week-end complet avec des concours ingénieusement organisés par la NBA du regretté David Stern. L’équipe d’Adam Silver a évidemment apporté sa pierre à l’édifice en mettant en avant un show durant tout un week-end pensé pour les spectateurs, avec notamment les votes des fans qui comptent pour 50 % à la fin des votes des starters. Ce genre de choix est souvent critiqué par les « vrais fans » de NBA, et tout le système autour qui est devenu plus une attraction qu’un match que tout joueur veut jouer. Et ça, ça débouche sur le cas Jimmy Butler, qui ne joue pas une seule seconde du match alors qu’il est sélectionné, simplement parce qu’il ne veut pas.

Pour remédier à ce problème qu’est devenu celui du All-Star Game, la NBA va devoir changer le match. Pourquoi pas en lui donnant un vrai enjeu, comme un vrai trophée, qui compterait vraiment dans le palmarès des joueurs, et motiverait encore plus certains à devenir le MVP de ce match.

Le All-Star Game était un match important, que tout gamin, que tout joueur rêvait de disputer. Désormais, c’est un match sans aucune importance, une simple formalité entre joueurs comme s’ils se retrouvaient sur un playground, l’agressivité en moins. Les fans ne veulent plus forcément le regarder, ou du moins y prêtent moins attention, et malgré les efforts de la NBA pour pallier cela, l’impression est que nous ne reverrons certainement plus un match comme celui de 2001. Ou du moins, pas avant un nombre important d’années.

Photo : Elsa/Getty Images

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut