#24

Lettre ouverte à Kobe

C’est avec la boule au ventre, en se répétant que ce n’est pas réel, et en s’imaginant que c’est un mauvais rêve, que je rédige cet article. Ce 26 janvier sera marqué à jamais pour tous les fans de NBA, de basket ou de sport tout simplement.

Car oui, Kobe Bryant était l’incarnation du sportif de haut niveau qui a excellé dans son sport toute sa carrière. Il représente une inspiration, de par sa détermination ou son travail acharné et surtout pour sa dévotion au basketball. Kobe s’est éteint hier – je vous invite à consulter l’article de Thibaud pour connaître les circonstances du drame. La planète orange pleure la disparition d’une légende, de l’un des tous meilleurs joueurs de l’histoire, du compétiteur le plus féroce qui ait foulé les parquets de la NBA.

Cet article, c’est un partage de l’amour d’un fan pour le joueur, c’est l’envie d’écrire à Kobe ce qu’il représente, pour moi et pour des millions d’autres personnes, tant il a impacté le jeu et aussi des vies. Tout simplement.

Photo : Christopher Morris/VII/Redux

Cher Kobe,

C’est en perdant des êtres chers qu’on se rend compte de l’importance qu’ils occupent dans notre vie. Beaucoup de personnes qui liront cet article ne comprendront peut-être pas la teneur de celui-ci, tandis que d’autres partageront cette peine, car tu représentais la même chose à leurs yeux. Certains diront que c’est exagéré de réagir comme cela et encore une fois, d’autres ressentent encore plus de tristesse.

Je ne t’ai jamais vu de mes propres yeux — ni même parlé — et pourtant, j’ai l’impression de te connaître comme personne ne te connaît. Rien ne nous unit sauf une chose : l’amour du jeu.

Un amour inconditionnel, sans limites, sans frontières… C’est cet amour qui a drivé toute ta carrière et qui m’a donné envie de me lever tard dans la nuit pour partager ça avec toi.

Comme beaucoup, tu es la raison de cet amour pour ce sport magnifique, plus de 10 ans à te regarder jouer, exceller, performer… Ce fut un véritable honneur d’avoir été spectateur de tes prouesses pendant plus d’une décennie.

L’annonce de ta perte fut pour ma part considérée comme la perte d’un membre de ma famille. Beaucoup de fans doivent ressentir la même chose, car tu as été non seulement un basketteur extraordinaire, mais aussi un homme et un role model que tout fan rêverait d’avoir.

La détermination dans le regard, la déception dans les désillusions, l’explosion de joie dans les victoires, le leadership sur et hors du terrain. On peut difficilement ressentir autant d’émotions avec un sportif de haut niveau, pourtant chez toi c’était persistant et évident.

Ce qui te caractérise le plus, c’est le Mamba Mentality. Un mindset hors du commun, qui t’a poussé à travailler sans relâche, à ne pas t’arrêter de t’entraîner jusqu’à ce que tes jambes ne suivent plus, à ne pas laisser filer un seul match au point de prendre des shoots totalement improbables et à faire preuve d’un sang froid en toutes circonstances, peu importe les défaites passées ou les désillusions tant que la victoire est au bout.

Un état d’esprit dans lequel je me suis réfugié au point qu’il fait aujourd’hui partie de mon ADN, et j’imagine que c’est le cas pour des millions d’autres personnes. Ton parcours a construit ton héritage. Et celui-ci se poursuit encore aujourd’hui lorsque l’on écoute les témoignages de nombreux joueurs qui s’inspirent de toi, de ta détermination, de ton éthique de travail.

Quel bonheur d’avoir été fan de toi, de porter un amour pour la franchise des Lakers, d’avoir partagé tes peines et d’avoir exulté avec toi dans les victoires. Tellement de souvenirs gravés, à vibrer et stresser sur mon canapé quand tu avais la balle en main.

Je partage mes sentiments avec toi, mais aussi avec des millions d’autres fans et avec les lecteurs qui liront cet article, qui sont comme moi à se demander « pourquoi toi ? ». Bien que ta carrière de joueur se soit achevée il y a 4 ans, ce lien qui m’a toujours uni à toi ne s’est jamais rompu. Te voir en interview ou au bord du terrain au Staples Center m’a toujours procuré une immense joie et quand j’entends les foules exprimer leur amour pour toi, je ne peux qu’être fier d’être un de tes fans.

Quand je vois, ton dévouement pour tes projets et ta famille, je me dis que tu es une source d’inspiration non seulement pour le basket, mais pour d’autres aspects plus significatifs que le sport. Cette lettre est sincère et vraie, elle est nécessaire pour réussir à te dire adieu tout en sachant que tu ne seras jamais réellement parti tant le basketball a été marqué de ton empreinte et que des générations futures continueront à s’inspirer de toi.

Merci pour tout Kobe Bryant.

Photo : Yahoo Sports

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut