FIBA

Le numéro 8 d’Igor Rakočević dans les hauteurs

Lors du match de ce jeudi 19 décembre opposant le Kirolbet Baskonia Vitoria-Gasteiz au Real Madrid, une cérémonie mettait à l’honneur Igor Rakočević. Durant cet hommage, l’ancien meneur serbe voyait son numéro 8 rejoindre le plafond et les mémoires du club dans lequel il a joué entre 2006 et 2009.

Revenons un peu sur le parcours de ce meneur peu connu dans la culture de la balle orange, et pourtant tellement important dans les années 2000-2010 pour le basket européen.

Ce Serbe d’1m94 évoluant au poste de meneur de jeu est un basketteur issu de l’école de basket soviétique. Comme tout bon basketteur de l’Est, il dispose d’une belle mécanique de shoot et maîtrise l’art de s’engouffrer dans la raquette par des acrobaties très aériennes. Il les utilisera pour porter le club espagnol en Euroleague et en Liga ACB dans les années 2000.

C’est tout naturellement qu’Igor Rakočević commence sa carrière professionnelle dans la capitale serbe, avec le club de l’Étoile Rouge entre 1994 et 2001. Avant de mettre un terme à son aventure, il fait une dernière pige en 2012-13 pour clôturer logiquement la boucle là où tout a commencé. Pendant ces années-là, il aura voyagé entre les grands clubs historiques espagnols, traversé l’Atlantique et il sera passé par la Turquie et l’Italie.

Pour bien mesurer la grandeur de ce joueur, il faut savoir que juste derrière Luis Scola, Igor Rakočević est le basketteur comptabilisant le plus de minutes pour le club basque avec une moyenne de 15,7 points à 48 % au tir dont 42 % à trois points. Au sein du club espagnol, sa saison 2008-09 est clairement la plus marquante. Lors de celle-ci, il marque en moyenne 19,4 points à 57,8 % au shoot, dont 38,6 % à 3 points. C’est d’ailleurs cette année-là qu’il produira sa meilleure performance au scoring au cours d’un match d’Euroleague entre Vitoria et l’équipe de Virtus Roma. Il scorera 31 points sur la tête de ses adversaires impuissants et y ajoutera 8 rebonds pour clore cette soirée avec la manière.

Joueur littéralement passionné pouvant s’emporter contre ses coachs au cours d’un match, c’est avec la même détermination qu’il gagnera plusieurs trophées nationaux et européens. La légende serbe est championne d’Europe en 2001, il sera ensuite champion du monde en 2002 et 3 fois meilleur marqueur de l’Euroleague en 2007, 2009 et 2011. Tous ces prix démontrent sa longévité et sont la preuve d’un grand professionnalisme de la part d’un immense compétiteur. Grâce à sa vivacité phénoménale et son agilité hors pair, il participera au changement de vision du poste de meneur. Il terminera sa carrière dans son club de jeunesse en 2013 et c’est à juste titre que le Kirolbet Baskonia Vitoria-Gasteiz a retiré le maillot de ce sportif généreux sur le terrain.

Photo : Aitor Arrizabalaga/Euroleague Basketball via Getty Images

Click to comment

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

To Top