Pronostics

Misez sur le roi de Los Angeles face à ceux de Sacramento

Photo : Gary A. Vasquez-USA TODAY Sports

L.A. Lakers – Sacramento Kings

Les Anges affrontent les Rois ; eh non, il ne s’agit pas du 22e épisode de la série Dominion mais bien du 12e match de la saison pour LeBron et ses potes.

En tête de la Conférence Ouest, les Los Angeles Lakers effectuent le meilleur départ de la franchise depuis 2010… et un certain Kobe Bryant. Ils sont finalement, plus ou moins, là où le public les attendait. Mais les Lakers sont-ils si forts que l’on peut l’entendre dans les médias ? Difficile à dire quand on joue les Hornets, les Warriors ou encore les Grizzlies. J’ai noté que sur leurs 11 matchs, les Lakers ont joué 6 matchs face à de sérieux opposants tandis que les 5 autres matchs étaient, sur le papier, une simple formalité. Mais alors, quelle conclusion tirer de ces matchs à opposition ?

Sur 4 de ces 6 matchs (Jazz, Mavericks, Spurs ou encore la surprenante équipe des Suns) l’équipe a montré qu’elle en avait sous le coude en allant chercher leurs victoires dans le money-time.

L’ensemble de l’effectif (notamment le banc) a compris qu’il était au service des deux cadors, et son apport fait aujourd’hui partie des bases solides de cette équipe, fort heureusement pour un LeBron qui effectue une de ses moins bonnes saisons au scoring (23,8 points de moyenne tout de même) mais la meilleure saison de sa carrière à la passe (11,1 passes par match). Cette année, nous avons donc le droit à un LeBron James qui shoot moins bien que les saisons précédentes, score moins, mais qui est service de l’équipe (+8,7 points au différentiel quand LeBron est sur le terrain). De son côté, Anthony Davis reste dans ses standards de jeu, à noter qu’il s’est amélioré aux lancers francs (88,5%). Quand ces deux-là ont un coup de mou, Kyle Kuzma n’est jamais bien loin malgré un temps de jeu logiquement plus limité que la saison passée – il a notamment su se montrer clutch face aux Suns.

La défaite face aux Raptors (104-113) a justement montré les limites de cette équipe. C’est une victoire collective de la part de Toronto qui a su contenir l’effectif global de L.A au scoring et surtout Anthony Davis, à l’aide de prises à deux sur les phases de jeu les plus importantes du match – malgré ses 27 points en apparence. On a surtout senti ce soir-là une dépendance à Anthony Davis, que ce soit offensivement ou défensivement, et un besoin à ce que chaque joueur réponde présent (efficacité du banc) – ça été le cas face au Suns.

En face, après un début de saison étonnamment mauvais, les Kings jouent mieux, au moins en apparence, puisqu’ils ont remporté 4 de leur 5 derniers matchs – bon, il y a les Knicks dans le lot, mais ils ont quand même donné une leçon à des Blazers en crise ! Cette dynamique est collective, mais Sacramento le doit aussi à Bogdan Bogdanovic, qui a nettement augmenté son rendement sur le terrain – merci ! On en attendait pas moins vu son mondial.

L’apport de Fox est non négligeable, de par son scoring (18,2 points de moyenne), mais également de par sa capacité à accélérer le jeu – il était présent sur 4 des 5 derniers matchs des Kings. Buddy Hield reste actuellement le joueur le plus régulier de l’équipe sur le plan offensif, mais paradoxalement les joueurs qui l’accompagnent sont encore beaucoup trop irréguliers. C’est tout de même un bon test pour les Lakers au vu de la dynamique de leurs adversaires, mais dans quel cas les Kings peuvent-ils y croire ?

Une absence de Davis augmenterait considérablement leurs chances, mais les Lakers ne devraient s’incliner que si ses coéquipiers font un non-match. Je ne suis pas convaincu que LeBron James puisse jouer tout seul comme à l’époque des Cavaliers face à une équipe qui voudra continuer sur sa lancée, d’autant plus qu’on a parfois le sentiment de voir un LeBron James en difficulté aux lancers francs dans les moments importants (rendement en baisse cette saison). Face à l’effectif complet des Lakers, les Kings peuvent s’exposer à un blow out, surtout si Bogdanovic ne répond plus au scoring.

L’absence de Fox est un facteur trop important pour rendre cette équipe – qui joue ce soir à l’extérieur – compétitive. Mettre une pièce sur Sacramento relève plus du coup de poker que du pari avisé.

Blessures – Lakers

Game Time Decision :
Kentavious Caldwell-Pope
Anthony Davis

Out :
DeMarcus Cousins

Blessures – Kings

Game Time Decision :
DeWayne Dedmon
Trevor Ariza

Out :
Caleb Swanigan
De’Aaron Fox
Marvin Bagley III

Prédictions

Money line : L.A. Lakers
Over Under : L.A. Lakers Over 110,5 points
Performance joueur : LeBron James +40,5 points (points, rebonds, passes)

Ce que va jouer Chance

Los Angeles Lakers gagnent et plus de 213,5 points (1.99)

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut