NBA

Preview 2019-20 : New-York Knicks

Le 22 octobre 2019 marquera le début d’une nouvelle saison NBA avec son lot de drame et de péripéties. Afin que vous sachiez tout sur toutes les franchises NBA, l’ensemble des médias basket, dont L’Analyste, se chargent de traiter une équipe par jour avec les classiques previews. Aujourd’hui, c’est au tour de la franchise de la ville qui ne dort jamais : les New-York Knicks. Eux qui devront cette saison essayer de se réveiller du cauchemar dans lequel ils sont embourbés depuis des années.

Une boucle sans fin

Bilan de la saison précédente : 17-65 (15e de la conférence Est)

Ils sont arrivés : Julius Randle (New Orleans), Bobby Portis (Chicago), Elfrid Payton (New Orleans), Taj Gibson (Minnesota), Marcus Morris (Boston), Wayne Ellington (Miami), Reggie Bullock (Lakers), RJ Barrett (Duke), Ignas Brazdeikis (Michigan)

Ils sont partis : Deandre Jordan (Nets), Emmanuel Mudiay (Utah), Mario Hezonja (Portland), Lance Thomas (Free Agent), Noah Vonleh (Minnesota), Luke Kornet.

Le potentiel 5 majeur :

– Dennis Smith Jr
– RJ Barrett
– Kevin Knox
– Julius Randle
– Mitchell Robinson

Les New-Yorkais de Manhattan ont acquis des joueurs voulant prouver leur valeur d’un point de vue de leadership tel que Julius Randle, qui sort d’une excellente saison chez les Pelicans. Ensuite, de nombreux joueurs sont venus pour se refaire une santé financière comme Bobby Portis et Marcus Morris. Ces contrats ne sont pas inintéressants pour les Knicks car ils sont, pour la plupart, à court terme ou alors non-garantis comme l’est celui de Taj Gibson. L’ajout de ce genre de joueurs est intéressant pour encadrer les jeunes.

Draft 2020 : 1er tour de Draft, 2nd tour de Draft (Hornets), 2nd tour de Draft (Magic), 2nd tour de Draft (Hornets), 2nd tour de Draft (Celtics).

Dans ce processus de reconstruction entamé et réentamé, les Knicks gardent leurs picks du premier et du second tour car ce sont peut-être des atouts pour le rebuild des Knicks. En effet, ces picks seront sans doute choisis très haut grâce au classement des Knicks.

L’évolution de la franchise. Après les années Melo et Porzingis, les Knicks entament un nouveau cycle qui semble s’axer autour des jeunes joueurs prometteurs tel que RJ Barrett, Mitchell Robinson, Dennis Smith Jr et Frank Ntilikina. Après le choc du trade de Kristaps Porzingis avec un record de rapidité à la clé, car à peine les discussions furent entamées que le Letton était déjà parti aux Dallas Mavericks, les fans new–yorkais ont attendu la fin de saison régulière avec impatience. Ils furent tout aussi pressés d’arriver à la tant attendue Free Agency 2019 tant la régulière fût décevante.

Les restes de Phil partis, les nouveaux Knicks en ordre de marche ?

Un coach déjà sous pression. David Fizdale entame cette année sa deuxième saison au poste de Head Coach des Knicks et il serait bon que l’on puisse distinguer un début de fond de jeu pour l’attaque et quelques principes défensifs. Il aura des choix forts à faire concernant les postes de meneur et d’ailier fort avec les nombreux de candidats à ces deux positions. Pour les observateurs, il s’agit-là de l’une des interrogations majeures pour cette équipe.

Des jeunes pousses enfin présentes. Le 5 majeur des Knicks pourrait être constitué cette saison uniquement de joueurs âgés de moins de 25 ans. Maintenant que l’équipe dispose de suffisamment de jeunes joueurs aux talents offensifs et défensifs indéniables, les Knicks peuvent entamer le début d’une nouvelle ère. Sauf qu’à New-York, c’est une énième reconstruction qui peut être balayé du jour au lendemain. Néanmoins Scott Perry et Steve Mills ont peut-être enfin compris que ce n’est pas en allant vite que l’on construit une équipe pouvant aller loin. R.J. et Robinson seront les fers de lance de cette équipe jeune pleine de promesses. Si Fizdale arrive à construire une bonne défense avec ces rookies athlétiques et longs alors, dans quelques années, les Knicks pourraient retrouver leur glorieux passé dans un Garden en feu. Ajoutez à cela un jeu de transition efficace avec un Robinson faisant du cercle à cercle à l’aide d’un système de Pick and Roll où Smith Jr, Barrett et Frank occuperaient le rôle Ball Handler, on aurait alors là quelque chose d’intéressant, de moderne pouvant durer dans le temps.

Dolan et les Knicks, un bourbier accablant. Chaque année, les fans des Knicks espèrent que James Dolan va vendre la franchise à un propriétaire qui pourra remettre de l’ordre. Selon plusieurs sources, Kevin Durant et Kyrie souhaitaient vraiment signer aux Knicks mais, voyant la gestion chaotique de la franchise, ils sont allés chez le voisin mieux piloté. Ayant signés des contrats courts, Scott Perry et Steve Mills commencent à mettre en place le projet afin d’attirer les gros free agents en 2021. Mais d’ici là, si le chaos est toujours là, on pourra dire bis repetita et tout cela n’aura servi à rien. Donc l’avenir est encore incertain pour la franchise de Spike Lee et de nombreuses interrogations persistent.

5 matchs importants :

26 Octobre 2019 : Nets – Knicks. Le derby new-yorkais sera l’occasion encore une fois de remettre en jeu les clés de la ville. Les jeunes Knicks seront très motivés pour prouver leur valeur face à cette grosse équipe de l’Est.

27 Octobre 2019 : Knicks – Celtics. Ce match opposera bien évidemment deux rivaux historiques, mais ce match sera surtout le premier de la saison dans la Mecque du Basket. Cet endroit possédant une ambiance si particulière et que tout fan de NBA rêve de contempler de ses propres yeux. Ce match de Gala sera l’occasion de revoir un panel de stars et le fan coloré et légendaire des Knicks, Spike Lee.

15 novembre 2020 : Knicks – Mavericks. Lors de cette soirée d’hiver, les Knicks accueilleront leur ancienne star, Kristaps Porzingis. Le Letton reviendra pour la première fois dans l’enceinte new-yorkaise après une année de convalescence due à sa blessure. L’accueil des fans et le poster sur lequel R.J. Barrett espère afficher The Unicorn sont tant de bonne raison de ne pas manquer ce match. L’ambiance risque d’être électrique lors de cette rencontre.

2 Janvier 2020 : Knicks – Trail Blazers : Ce match sans grande importance à première vue en aura une pour un certain Mario Hezonja, l’homme qui a marché au-dessus de Giannis et contré Lebron James pour donner la victoire à son équipe. Un joueur ayant enjoué les fans durant cette laborieuse saison régulière sera bien accueilli par le Madison Square Garden.

8 Janvier 2020 : Lakers – Knicks : Lors de ce match, les deux plus gros marchés de chaque Conférence s’opposeront, l’occasion pour Lebron James de montrer son importance médiatique dans la ligue.

Le mot du fan :

« Le roster s’est bien amélioré par rapport à la saison dernière. Ce n’était pas compliqué parce qu’on avait certainement le roster le moins talentueux de NBA. Randle et Barrett ont du talent ; Ellington et Bullock vont nous amener du shoot… La chose qui sera importante à regarder ce sont les rotations de Fizdale, car il possède un effectif très homogène et il faudra faire des choix. Je l’attend beaucoup sur le développement de Barrett : comment l’utiliser ? (porteur de balle principal ou pas ?) Avec qui l’associer, DSJ ou Frank ? Et surtout, ce sera intéressant de voir la saison 2 de Robinson qui a sorti une très bonne fin de saison l’an dernier. Bref, cet effectif n’ira certainement pas en playoffs mais ce sera bien mieux que 17 victoires, et ça reste un roster jeune qui sera intéressant à suivre. Enfin, on l’espère ! » – @KnicksFr

Bilan de la saison : 28 victoires et 54 défaites

L’équipe devra progresser en proposant une meilleure défense et un fond de jeu en attaque avec les ailiers forts d’expérience acquis lors de cette Free Agency 2019, mais aussi avec les jeunes joueurs, pour lesquels nous attendons des progrès significatifs. Cependant, face à la concurrence de la Conférence Est, les Knicks camperont certainement dans le fond du classement une énième fois pour obtenir un haut choix de draft.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut