NBA

La NBA autorise officiellement les “challenges” pour les coachs

A chaque intersaison, la NBA réfléchit à de nouvelles règles pour essayer de dynamiser le jeu, le rendre plus attractif mais aussi pour améliorer l’arbitrage qui pose parfois quelques soucis. Souvent critiqués pour leurs prises de décision dans le feu de l’action, les arbitres pourront désormais être contestés par les coachs, d’un mouvement d’index.

C’est une sorte révolution en NBA pour l’arbitrage. Rares sont les matchs où les arbitres n’ont pas eu besoin de revoir des actions afin de confirmer, ou pas, leurs décisions, notamment en fin de match. Ce phénomène s’est accentué en Playoffs avec l’enjeu des matchs qui devenait de plus en plus important et la pression mise par les coachs pour obtenir justice.

Avec cette nouvelle règle des “challenges”, la NBA permet aux coachs en chef seulement de demander une visualisation de l’action afin d’être sur du jugement posé par les arbitres. Cette nouvelle règle pourrait permettre ainsi à certaines équipes de ne plus subir d’erreurs flagrantes, ou du moins de les contester, comme les Rockets qui se sont souvent plains des décisions prises à leur encontre contre les Warriors.

D’un mouvement d’index, les coachs pourront désormais faire basculer une fin de match.
Source: The Sixers Sense

Bien évidemment, cette règle a été encadré afin de ne pas permettre aux coachs d’utiliser ces challenges à tout va, pour n’importe quelle incertitude. La NBA a affirmé que ces challenges ne pourraient être utilisés qu’une seule fois par match et pour des raisons particulières. Ces dernières sont : les sorties de balles, les fautes et les goaltendings, plus souvent appelés interférence offensive ou défensive (quand un joueur prend un rebond alors que ce dernier touche le cercle par exemple).

Pour qu’un challenge soit demandé, il faut que l’équipe qui le demande possède au moins un temps mort. En effet, si le challenge est réussi, du moins que la décision réclamée se trouve être justifiée, l’équipe gardera son temps-mort. Dans l’autre cas, l’équipe ayant fait la demande de ce challenge se verra privée de cette pause stratégique.

Cette nouvelle règle, inspirée du football américain, devrait donc satisfaire beaucoup de monde, notamment tous ceux qui se plaignaient de se faire voler des matchs à longueur de saison. Les fins de matchs risquent d’être encore plus longues à regarder avec toutes ces demandes de challenges qui devraient arriver cette saison. Une chose est sûre, les raisons de se plaindre de l’arbitrage seront moins importantes durant les prochaines saisons.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut