NBA

Toronto mène 3 à 1 face à Golden State : vers la fin d’une dynastie ?

La série entre les Warriors et les Raptors nous promettait de belles rencontres sur le papier, et nous y avons bien le droit. Pourtant favoris pour une grande majorité des observateurs, Golden State est aujourd’hui mené 3-1 dans la série face à l’équipe que tout le monde souhaite voir remporter le titre. Après avoir arraché un match au Canada, les joueurs d’Oakland se retrouvent désormais dans la même situation que les Cavs en 2016, il leur faudra donc effacer ce 3-1 lead pour espérer réussir le three-peat, objectif ultime de leur saison.

Kawhi Leonard encore inarrêtable sur ce match 4

Il s’agit peut-être bien du meilleur joueur de la ligue à l’heure actuelle, Kawhi Leonard porte son équipe depuis le début du run de Playoffs. Avant de parler de son match, rappelons qu’il tourne tout de même à 30.8 points de moyenne auxquels il ajoute 10.3 rebonds, 4 passes ainsi que 2 interceptions par match sur cette post-season. Cette nuit encore, c’est lui qui a été le joueur majeur de Toronto dans ce succès 105-92 à l’Oracle Arena. Il a terminé le match avec 36 points, 12 rebonds et 4 interceptions, le tout à 11/22 au shoot, dont 5/9 à trois points et 9/9 aux lancers francs.

Pourtant discret lors du début de premier quart-temps, avant un sursaut sur la fin des 12 premières minutes, l’ailier n’a pas pu empêcher la création d’un écart entre les deux équipes. 6 points d’avance pour Golden State avant le début du deuxième, avec l’avantage sur le terrain, qu’ils garderont jusqu’à la mi-temps. Au retour des vestiaires, sur sa propre interception, Leonard rentre un gros trois points en transition pour donner le premier avantage du match à son équipe, qui changera totalement la physionomie du match par la suite. Le 3ème quart sera très disputé, jusqu’à la faute technique récoltée par Draymond Green, suite à la réclamation d’une faute. Grâce à leur jeu de passe, de bons shoots de VanVleet et un excellent Serge Ibaka des deux côtés du terrain, les Raptors ont eu l’occasion de prendre 12 points d’avance avant le début du 4ème quart-temps. Malheureusement pour eux, Golden State ne reviendra pas dans le match. Supérieur dans le jeu en deuxième mi-temps grâce aux picks and roll et aux espaces créés derrière ces derniers, Toronto l’emporte et prend donc un énorme avantage sur cette série, avant de revenir à domicile lundi soir, pour le match 5, ce match qui pourrait être le dernier de la série et peut-être le dernier de cette équipe des Warriors.

Une défaite au prochain match synonyme de fin d’une ère ?

Ces Finales auront de lourdes conséquences sur les prochaines saisons de ces deux équipes. Pour Toronto, l’objectif était d’aller le plus loin possible pendant cette post-season afin de convaincre Kawhi Leonard de prolonger au Canada. Pour le moment, toutes les conditions semblent réunies afin que l’ancien franchise player des Spurs ait envie de rester, même si rien n’est encore joué. Désormais en finales, les premières de l’histoire de la franchise, les Raptors de Nick Nurse ont l’occasion de marquer l’histoire en apportant un premier titre à l’équipe de Toronto. En revanche, chez leurs adversaires, la situation semble beaucoup plus critique. Avec deux joueurs majeurs en fin de contrat, Klay Thompson et Kevin Durant, les Warriors pourraient bien se présenter avec un tout autre visage la saison prochaine. En effet, cette défaite pourrait avoir de lourdes conséquences. Pour le moment, Durant ne semble pas prêt à prolonger tant les rumeurs l’envoyant chez les Knicks, ou encore chez les Clippers et les Nets, sont fortes. Malgré une player option à 31 millions de dollars, il est peu probable de le revoir porter ce maillot de Golden State, ce qui l’est plus, en revanche, pour Klay Thompson, joueur indissociable de Stephen Curry. En effet, voir le duo des “Splashs Brothers” se séparer serait un choc pour tout le monde. Le joueur l’a également déclaré, il est à la recherche d’un contrat maximum, lui qui a toujours fait des efforts financiers, notamment permettre l’arrivée de KD. De nombreuses équipes auraient la capacité de lui faire une proposition à la hauteur de ses ambitions, comme les Clippers, même si sa franchise actuelle part largement favorite pour le prolonger. Si Durant venait à partir, elle en aurait très largement les moyens. Sans un three-peat pour s’affirmer en tant que dynastie, cette équipe des Warriors pourrait perdre énormément de crédibilité s’ils venaient à perdre, ce qui se présente actuellement comme le scénario le plus probable.

La pression est désormais sur les épaules des Warriors, pour la première fois depuis 2016. Comme l’a déclaré Draymond Green, c’est à eux “d’écrire leur propre histoire”. Espérons que tout le monde puisse être présent pour ce match 5, même si Jalen Rose d’ESPN aurait vu Kevin Durant s’entraîner et ne serait pas confiant quant à un possible retour de l’ailier. Les Raptors, eux, sont à deux doigts de réaliser une première dans leur histoire, sûrement de la plus belle des manières.

(Photo : Jesse D. Garrabrant/NBAE via Getty Images)

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut