Actualité

Magic Johnson dévoile de nouveaux dossiers sur Rob Pelinka

Ayant quitté de son plein gré, il y a quelques semaines, son poste de directeur des opérations alors que sa place était menacée, la légende des Lakers, Magic Johnson, n’arrête pas de s’en prendre à son ancien collaborateur, Rob Pelinka. Après avoir entendu des rumeurs sur sa difficulté à négocier avec d’autres GM, c’est Magic qui nous apprend que Pelinka ne serait pas digne de confiance.

Avoir des difficultés à entrer en contact avec d’autres GM présente déjà un énorme inconvénient, surtout lorsque le rôle de celui-ci est, en partie, de négocier avec d’autres managers de franchise afin de monter des trades, par exemple. Il est primordial d’avoir une relation de confiance avec ces derniers pour obtenir la crédibilité nécessaire au bon déroulement des négociations.

Mais d’après Magic Johnson, Rob Pelinka ne serait pas une personne digne de confiance. D’après ses propos, Pelinka aurait parlé subrepticement de Magic à des personnes occupant une place importante au sein de la franchise. Cela pourrait d’ailleurs être à l’origine de son départ par la suite.

En effet, dans une interview avec Stephen A. Smith, l’ancien Laker a déclaré que Rob Pelinka aurait essayé de lui porter préjudice en dénonçant son absence régulière du bureau des Lakers. Or, ses absences se justifiaient par des activités extérieures, pour lesquelles Magic dit avoir prévenu la propriétaire de la franchise avant d’intégrer l’organisation.

« J’ai commencé à entendre ‘Magic ne travaille pas assez’. Donc des membres de l’organisation ont commencé à me dire que Rob Pelinka parlait de moi dans mon dos, que je n’étais pas assez au bureau et tout ça. Puis j’ai commencé à recevoir des coups de fils d’amis en dehors du monde du basketball, me disant que l’on parlait maintenant de ces choses-là en dehors de ce milieu. » Magic Johnson

Le Hall of Famer en a profité pour en rajouter une petite couche à son propos, après avoir parlé de “personnes” qui convoitaient sa place, au sein même de sa franchise, précisant qu’une seule personne l’avait vraiment dérangé pendant cette période.

« C’était juste Rob. Les autres personnes ne me dérangeaient pas. Je ne prenais plus de plaisir à venir au travail, plus particulièrement quand je venais au travail avec quelqu’un à côté de moi tout en sachant qu’il voulait prendre ma place. » Magic Johnson

Pelinka aurait donc tout fait pour que Johnson se mette à dos l’organisation de la seule et unique franchise pour laquelle il a joué au cours de sa carrière, pour laquelle il avoue avoir tout donné. Evidemment, la version de l’ancien agent de Kobe Bryant est toute autre :

« Les deux années que j’ai passées à travailler aux côtés d’Earvin (Magic Johnson, ndlr) sont parmi les meilleurs souvenirs de ma carrière. C’est triste de se dire qu’il puisse penser que ce qu’on lui a rapporté est vrai. » Rob Pelinka

Ces nouvelles déclarations ne vont pas le bon sens pour l’actuel général manager de la franchise. Sa crédibilité semble diminuer de jour en jour et les critiques se multiplient. L’influence d’une légende des Lakers est certainement plus importante que celle de Pelinka, ce qui pourrait peut-être, si LeBron venait à prendre position, lui coûter le poste qu’il occupe actuellement.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut