Actualité

Les Blazers affronteront les Warriors en finale de conférence

C’était le premier match 7 de la soirée: Denver recevait Portland. Les Nuggets partaient favoris avant ce match grâce notamment à leur invincibilité à domicile lors de ces Playoffs, mais CJ McCollum en a décidé autrement. L’arrière parfois critiqué nous a sortis l’un de ses meilleurs matchs en carrière pour aller chercher pour la première fois de sa carrière, une place en finale de conférence.

Pourtant, le match avait très mal commencé pour Portland. Denver montrait plus d’envie, plus de sérieux offensivement et défensivement, plus de réussite au shoot également. Cela leur a permis de prendre rapidement près de 10 points d’écarts. En face, Damian Lillard se montrait très discret pour son premier match 7: 0-6 au shoot dans ce premier quart-temps, une disette qui continuera tout au long du match. Mais Dame ne savait pas encore quel niveau allait atteindre son partenaire de toujours: CJ McCollum.

Il représentait à lui seul les espoirs de victoires de son équipe lorsque la franchise à domicile menait de plus de 10 points. Grâce à ses floateurs très efficaces, le joueur s’est vite retrouvé à marquer près de la moitié des points de son équipe en première mi-temps. Enes Kanter faisait également son match de son côté, en prenant des rebonds offensifs importants et marquant une dizaine de points.

Après une première mi-temps globalement réussie, emmené par un Nikola Jokic qui n’a jamais craqué sous la pression (29 points, 13 rebonds), Denver n’a pas résisté au réveil défensif de son adversaire. Très laxiste pendant la première période, tout l’effectif de Terry Stotts s’est mis à défendre à l’image du chasedown block digne d’un LeBron James en 2016, de McCollum, encore lui, sur une contre-attaque de Jamal Murray, en manque de réussite ce soir (4/18). Ce réveil collectif a permis en fin de 3ème quart-temps aux Blazers de prendre leur premier avantage du match, qu’ils ne lâcheront que quelques secondes par la suite.

Pendant que CJ McCollum enchaînait les gros tirs, qu’Evan Turner continuait de provoquer de bonnes fautes, Logo Lillard continuait son travail de l’ombre, en prenant d’importants rebonds défensifs et distribuant de bonnes passes pour ses coéquipiers, avant de retrouver sa réussite dans le corner à trois points. Très intelligent, le franchise player a su se mettre en retrait pour ne pas pénaliser son équipe qui était parfaitement menée par son coéquipier CJ.

Certains fans l’ont comparé à un mélange de LeBron James, à cause de son contre, et Michael Jordan, grâce à ses steps-backs qui faisaient toujours mouche, peu importe le défenseur. Torrey Craig, d’abord placé sur Lillard, s’est retrouvé à essayer d’éteindre un incendie avec un verre d’eau. Le joueur aura tout donné pour ne pas le laisser marquer à 11 secondes de la fin, en vain. L’arrière des Blazers était trop fort ce soir, il termine avec 37 points, à 17/29 au shoot, accompagnés de 9 rebonds.

Denver, après avoir manqué ses 16 derniers trois points, n’a pas été en mesure d’exécuter un dernier système ayant pour but de marquer à trois points. Ce sont donc les Portland Trail Blazers qui l’emportent sur le score de 100-96 et qui se qualifient donc pour les finales de conférence, pour retrouver les Warriors. La route continue pour le duo Lillard-McCollum, qui retrouvera son meilleur ennemi, le duo Curry-Thompson, pour une série qui s’annonce aussi folle.

C’est en revanche la fin d’une très belle saison de la part des Nuggets. Après avoir créé la surprise pendant la saison régulière, en talonnant les Warriors, l’expérience leur aura sûrement manqué dans cette fin de rencontre. Nous pouvons déjà prendre rendez-vous avec eux l’année prochaine pour espérer les revoir au moins aussi loin en post-season. Félicitations à eux pour leur parcours durant toute la saison et bravo aux Blazers pour leur qualification.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut