Résumés

Les Raptors égalisent avant de rentrer à la maison

C’était le match à ne pas perdre pour Toronto. Ce match 4 de la série entre Philadelphie et Toronto a été d’une qualité exceptionnelle pour nous, spectateurs. Score serré tout au long de la rencontre, duel entre Jimmy Butler et Kawhi Leonard qui nous a tenu en haleine tout le match et, au final, victoire des Raptors.

Ces derniers ont très bien entamé leur match. Après avoir été dominé par Joël Embiid lors de la dernière confrontation, les canadiens ont tout de suite montré que leur défense était toujours présente pour freiner le pivot. En attaque, Kyle Lowry se montrait beaucoup plus présent, notamment en rentrant deux trois points sur cette période. Kawhi, dans le même temps, se faisait plus discret mais ne manquait jamais une occasion de marquer. Grâce à ce duo infernal, les Raptors ont donc réussi à créer le plus gros écart du match, 11 points, que les Sixers auront finalement su combler par la suite.

Puis les shoots de Philadelphie ont commencé à rentrer, dans le sillon du leadership de Jimmy Butler. Présent en défense pour intercepter les ballons et défendre au poste, le joueur était partout dans sa moitié de terrain. En attaque, Ben Simmons commençait également à lui laisser le ballon, voyant que Jimmy Buckets était en grande forme. En face, l’effet Lowry se dissipait tandis que Marc Gasol prenait le relais au scoring. Les deux équipes se tenaient et la deuxième mi-temps promettait d’être folle.

Bien-sûr, nous avons eu le droit au spectacle attendu. Butler, toujours en grande forme pour donner l’avantage à son équipe dans le 3ème quart-temps, semait le doute dans la tête des Raptors. Ce troisième quart-temps a été dans la continuité du précédent, une opposition de grosses défenses dans laquelle chaque possession comptait.

Égalité au quatrième quart : 75-75 avant de revenir sur le parquet. Kawhi devait prendre les commandes, abandonnées par Gasol, Lowry et Siakam qui n’a pas eu le même impact que lors des précédents matches. L’ancien Spur a absolument tout fait : défense, shoot à mi-distance, trois points… le joueur mettait toute son énergie à ramener son équipe après les faibles écarts créés par les Sixers. Puis, l’équipe a domicile a enchaîné les actions infructueuses. Du côté de Toronto en revanche, Kawhi ne flanchait pas. Un gros trois points pour faire passer son équipe à quatre points d’avance, et les Sixers ne reviendraient plus.

Malgré quelques dernières, et vaines, tentatives à trois points dans les dernières secondes, Philadelphie a donc du s’incliner 101-96, laissant les Raptors revenir à 2-2 dans la série. Une nouvelle fois, Leonard a dépassé la barre des 30 points (39 exactement) pour assurer la victoire à son équipe. Nous pourrons également retenir les ajustements de Nick Nurse pour défendre sur Embiid, qui n’a pas peser sur le match comme il aurait du le faire.

C’est un joli sursaut d’orgueil de la part des titulaires de Toronto, qui se sont réveillés au meilleur moment de la série. Cette victoire leur fait du bien psychologiquement avant de revenir à la Scotiabank Arena. Pour Philadelphie, il faudra trouver des solutions pour limiter l’impact de Kawhi Leonard, mais également pour permettre à Joël Embiid de s’exprimer au maximum. Rendez-vous mardi soir pour le match 5 de cette incroyable série !

Les statistiques du match:

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut