Analyses

Luka Doncic est le Rookie of the Year, mais Trae Young n’est qu’à un pas

Luka Doncic est le Rookie of the Year.

Avant le All-Star Break, un tel article aurait été hors propos, tout semblait déjà joué d’avance. Le joueur slovène brille depuis le début de la saison de par sa technique et son intelligence de jeu, il nous a gratifié de l’une des meilleures saisons rookie de l’histoire de la NBA. La deuxième moitié de la saison ne le dessert pas, bien au contraire, mais un concurrent tente de le rattraper à grandes enjambées.

Depuis le Break, Trae Young enchaîne les performances spectaculaires. Auteur de multiples matches à plus de 30 points, le meneur des Hawks ne démérite pas. Il a même atteint les 49 points lors d’une rencontre avec les Bulls le 1er mars. Cette accélération sur la dernière ligne droite laisse penser à de nombreuses personnes qu’il pourrait bien remporter le titre de Rookie de la saison 2019, parmi eux, des journalistes réputés et des joueurs NBA. Sa saison est tout simplement incroyable, il est le futur, mais aussi le présent, de son équipe. Il mérite d’être inclus dans la discussion du meilleur rookie de l’année.

Il reste 4 matches à Luka Doncic et 3 à Trae Young. Autant dire que ces 7 matches ne changeront pas les résultats. La course est déjà courue et c’est Luka Doncic qui est en tête.

Statistiquement égaux

Bien que les deux joueurs ne jouent pas du tout au même poste, leurs lignes statistiques sont très proches. Luka Doncic est un meilleur scoreur, notamment de par sa facilité à scorer près du panier. Les pourcentages à 3 points des deux joueurs sont presque similaires, Trae Young est meilleur sur la ligne des lancées francs. L’ailier des Mavs est un excellent rebondeur et dépasse largement Young dans ce domaine, sans surprises. Malgré ses passes spectaculaires, Doncic est bien moins prolifique que Trae Young, qui excelle dans cet aspect du jeu. Le meneur des Hawks n’est d’ailleurs qu’à 11 passes du 10e plus grand total de passes décisives lors d’une saison rookie.

Doncic a joue 1,3 minute de plus par match. Il a également manqué 7 matches au cours de la saison tandis que Young n’en a encore manqué aucun. Ces chiffres ne devraient pas affecter les votes.

Sur le terrain, Luka Doncic reçoit plus souvent le ballon que Trae Young. En effet, son Usage Rate est de 29,5% soit 2,1% de plus que son rival. Dans la mesure où le meneur est tâche de faire circuler le ballon au maximum, cette statistique n’a rien de surprenante. On voit également qu’aucun des deux joueurs n’a réussit à rendre son équipe meilleure. Ces statistiques sont biaisées puisque les deux équipes ont choisi de descendre volontairement au classement en perdant certains matches.

Il n’y a pas vraiment de statistiques qui pourrait faire prévaloir l’un des deux rookies sur l’autre. Sur ce plan, la course est très serrée.

Performances clutch

Au cours des dernières semaines, Young a brillé de par son sang-froid à la dernière minute, quand l’écart de points est faible. Ses game-winners sont un atout remarquable et remarqué. Mais, des deux joueurs, Luka Doncic est le plus clutch.

Voici les statistiques des deux joueurs lorsqu’il ne reste que 3 minutes dans le match et qu’il y a un écart de 3 points ou moins :

Ces statistiques reflètent globalement le jeu des joueurs : Doncic est le meilleur scoreur et le meilleur rebondeur, Trae Young est le plus prolifique des deux à la passe. Mais c’est Luka qui est le plus efficace. En effet, il est capable de scorer dans ces moments cruciaux et a un bien meilleur True Shooting Percentage que le rookie d’Atlanta. De plus, Luka a lui aussi quelques performances marquantes à son actif : 11 points d’affilée pour venir à bout de Houston ou encore un tir improbable face à Portland pour forcer les prolongations.

Si la discussion devait s’arrêter là, il n’y aurait pas de raison de choisir Luka Doncic plutôt que Trae Young. Mais le slovène a bien une longueur d’avance.

Incroyable tout au long de la saison

Le trophée du Rookie of the Year récompense une saison complète. La production de Doncic a été exemplaire tous les mois :

Pour Trae Young :

Si les moyennes statistiques de Trae Young restent impressionnantes, Doncic a été plus régulier que lui sur l’ensemble de la saison. Il a scoré moins de 10 points seulement 4 fois cette saison contre 10 fois pour Trae Young. Cette baisse de régime a été très marquée en novembre lorsqu’il est descendu à 44.3% de True Shooting Percentage. Doncic a lui aussi été moins habile, au mois de Mars, et a été moins incisif au mois de novembre. Les moments marquants de la saison de Doncic s’étalent sur l’ensemble des matches tandis que, pour Young, ils sont concentrés sur les deux derniers mois.

Finalement, malgré ce que peuvent penser ses détracteurs, Trae Young a été présent et relativement régulier tout au long de la saison. Luka Doncic a tout simplement été bien meilleur sur les 4 premiers mois. Si Trae Young avait été en mesure de jouer comme il le fait aujourd’hui dès le début de l’année, il serait certainement le favori pour le trophée.

Une question de défense

Ce qui départage réellement les deux joueurs, c’est bien la défense. La défense d’Atlanta se porte mieux sans Trae Young sur le terrain puisque son Defensive Real Plus-Minus est de -4,68. Cette statistique n’a rien d’étonnant pour un meneur de petite taille qui manque d’athlétisme. Il doit défendre sur des extérieurs plus grands, plus âgés et plus physique que lui. C’est un aspect du jeu sur lequel il progressera certainement au cours des années, cela reste néanmoins sa principale lacune pour le moment.

Luka Doncic est, lui aussi, un mauvais défenseur. Mais, il ne l’est pas autant que Young puisque son DRPM est de -1,15. Il est bien plus polyvalent que Trae Young puisqu’il défend sur le meneur de l’équipe adverse 17,1% du temps et sur leur ailier fort 20,9% du temps. Bien évidemment, il se concentre tout de même sur les ailiers et arrières sur 57% des possessions défensives. Cette versatilité est un atout pour les Mavericks qui pourraient bien profiter de cette qualité sur le long terme.

Pour sa première saison dans la ligue, Trae Young est excellent. Alors que beaucoup pensaient qu’il lui faudrait beaucoup de temps pour s’adapter, il a su montrer l’étendue de son potentiel offensif dès cette saison. C’est bien la concurrence qui pose problème. Dès le début de l’année, Luka Doncic s’est imposé en leader de la Draft 2018. Indétrônable, c’est à lui que reviendra le trophée de Rookie of the Year cette année. Du haut de leurs 20 ans, les deux joueurs représentent l’avenir de leurs franchises respectives. Ils seront très attendus dès octobre prochain.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut