Actualité

Anthony Davis : où finira le sourcil le plus célèbre de la NBA ?

Il avait annoncé, il y a quelques semaines, vouloir rester dans la franchise qui l’avait drafté, Anthony Davis a finalement choisi d’ébranler la ligue dès cette saison par le biais de son agent. Récit d’un tremblement de terre made in NBA.

Arrivé en 2012 dans la ligue, le « Sourcil » n’a cessé de nous impressionner. Il est, sur ces dernières années, l’un des joueurs les plus dominants en NBA. Tant de par son attaque que par sa défense. Cette saison encore, il affiche 29.3 points, 13.3 rebonds et 4.4 passes mar match en moyenne avec 50.8% de reussite au tir. Des statistiques de MVP qui poussent certains à regarder de très près le contrat de Davis.

L’appel du pied des Lakers dans les médias

Lebron James avait tenté une approche au courant du mois de décembre. Expliquant que voir arriver un futur Hall-Of-Famer dans la franchise des Lakers serait exceptionnel. Secrètement, James compte certainement sur Anthony Davis pour remplir le dernier objectif du King pour sa carrière : remporter une bague avec une troisième franchise. Cependant, et d’un revers de la main, la star des Pelicans avait décliné l’offre (non-officielle) des Lakers expliquant vouloir gagner avec sa franchise, dans la Nouvelle-Orleans.

Encore une fois, la NBA n’a pas fini de nous étonner. Dans un tweet, Adrian Wojnarowski annonce que l’agent de Davis, Rich Paul (également agent de Lebron James), a contacté les Pelicans pour leur annoncer que leur star ne signera pas d’extension de contrat et qu’il demande un trade, et surtout, un trade dans une équipe qui joue le titre. Coup de théâtre.

Où Anthony Davis pourrait-il arriver ?

La première franchise à nous venir en tête sont obligatoirement les Los Angeles Lakers. Fort de l’arrivée de Lebron, la franchise de la cité des Anges compte sur l’arrivée d’une grosse star et AD semble être le joueur parfait pour endosser ce rôle. Pour ça, sur le plan financier, les Lakers devront trader pour environ $20M de salaire pour récupérer UniBrow. Ainsi, ils devront laisser partir soit Rajon Rondo, soit Lonzo Ball en ajoutant Brandon Ingram, Lance Stephenson. Il est difficile d’imaginer les Pelicans laisser partir Anthony Davis sans récupérer Lonzo Ball, Kyle Kuzma ou Josh Hart. L’appât d’un noyau jeune risque d’être l’argument majeur de Los Angeles. Il semble par ailleurs que les Lakers n’auront d’autre choix que de laisser partir un ou deux tours de draft.

Les possibilités de trade sont très nombreuses

L’autre franchise qui pourrait être active est Boston. Cependant, les Celtics ne pourront pas offrir à Anthony Davis un contrat « designated » puisque Kyrie Irving a signé ce type de contrat spécifique en 2017 et il est fort improbable que les C’s se débarrassent de leur meneur. Cependant, et si AD accepte d’attendre cet été, Boston pourrait alors être actifs en proposant un échange tournant potentiellement de Jaylen Brown voire Jayson Tatum et de nombreux tours de draft. Mais, puisqu’Anthony Davis décide a demandé publiquement son transfert à quelques jours de la trade deadline, il semble donner un avantage certain aux Lakers.

Pour ce qui est des autres franchises jouant le titre cette saison, difficile de dire si une équipe serait capable de chambouler son effectif pour acceuillir Anthony Davis. Cependant, et si les choses venaient à rester ainsi jusqu’à la fin de la saison. On pourrait voir Toronto chercher à se rapprocher dans le cas où Kawhi viendrait à quitter les Raptors. De même pour les Warriors en cas de depart de KD ou de non-renouvellement du contrat de Klay Thompson. Cependant, il serait bien difficile d’imaginer Anthony Davis attendre si longtemps.

Dans la course pour recuperer la star des Pelicans, les Lakers tiennent la dragée haute au peloton des franchises NBA. Bien que n’importe quelle équipe aimerait compter dans ses rangs quelqu’un de la pointure d’Anthony Davis, toutes les franchises ne seront pas en mesure, soit d’être attractive, soit d’offrir une contrepartie nécessaire à la réalisation de ce transfert. Réponse prévue avant le 7 février, date de la trade-deadline.

Commenter

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut