NBA

James Harden à la reconquête du titre de MVP : la barbe est en feu

Rien n’arrête James Harden. Le MVP en titre s’est transformé en véritable torche humaine : lors des 9 derniers matchs, il n’a pas scoré une seule fois moins de 35 points. Statistiques hallucinantes, performances titanesques, paniers clutchs et des Rockets qui retrouvent la victoire… Et si le barbu allait chercher le titre de MVP en back to back ? 

Des stats de MVP

33.6 points, 8.6 passes, 5.9 rebonds, 2.1 interceptions par match à 44.0% au tir dont 38.9% à trois points pour un PER de 29.0, voilà la moyenne statistique de James Harden sur la saison 2018-2019. Une ligne de stats qui ressemble beaucoup à celle de sa saison de MVP…

Avec ses 33.6 points par match, James Harden est actuellement le meilleur scoreur de la NBA. Il surpasse le deuxième (Stephen Curry) de 4.7 points, un écart considérable. On émet souvent une critique quant au nombre de lancers-francs tirés par le MVP 2018, 11.0 par match soit plus de deux fois plus que Stephen Curry (5.2). Il reste néanmoins le meilleur scoreur de la ligue si on ne compte pas les lancers-francs. Harden est également 4eme à la passe et 5eme en interceptions, mais il est aussi aussi le joueur perdant le plus de ballons en NBA avec 5.6 ballons perdus par match.

Des performances incroyables

Comme mentionné dans l’introduction, James Harden cumule au moins 35 points et 5 passes décisives sur chacun de ses 9 derniers matchs. Il est le premier joueur de l’histoire à enchaîner 9 matchs à 35+ points et 5+ passes.

Chaque soir, The Beard nous gratifie d’un vrai festival. Pour ne donner que quelques exemples, voilà trois performances XXL de James Harden cette saison :

  • 50 points, 11 passes, 10 Rebonds et 2 interceptions à 14-26 (53.8%) au tir face aux Lakers le 14 décembre

  • 43 points, 13 passes, 10 rebonds et 2 interceptions à 8-19 (42.1%) au tir dont 6-12 (50%) à trois points face aux Grizzlies le 1er janvier

  • 44 points, 15 passes, 10 rebonds, 2 contres et 1 interception à 13-32 (40.6%) au tir dont 10-23 (43.5%) à trois points face aux Warriors le 4 janvier

James Harden n’est pas là pour plaisanter, il est actuellement en train de rouler sur la NBA. En plus d’afficher des lignes de stats monstrueuses chaque soir, le barbu garde son sang froid dans les matchs difficiles et dans les moments clutchs.

La preuve par l’exemple, et encore toute récente puisqu’elle date de cette nuit : le barbu a arraché la victoire aux Warriors à Golden State, en prolongations, sur un panier de la gagne magistral.

Ce genre de matchs, de tirs, de performances mémorables joueront en sa faveur lors des votes pour le MVP de la saison 2018-19. Et James Harden n’a certainement pas prévu une baisse de régime dans les mois à venir.

Nous avons interrogé les administrateurs du Twitter @RocketnationFr, compte de franchise pour les fans français des Rockets que nous vous invitons à suivre dès maintenant :

“Il doit bien sûr être dans la discussion pour le MVP. Ce qu’il fait depuis 3 semaines, c’est digne des plus grands.”

Une barbe victorieuse

Rappelons le, depuis de nombreuses années le titre de MVP ne dépend plus que des performances et des statistiques du joueur sur le plan individuel, ni même de son impact sur le jeu. Les votants ont également un critère collectif puisque les résultats du vote dépend aussi des victoires de son équipe.

Alors que la saison avait très mal commencé pour des Rockets tombés tout en bas du classement de la conférence Ouest, il semblerait qu’Harden ait justement réussi à remettre son équipe sur la voie de la victoire.

Avec un bilan de 9 victoires pour 1 seule défaite sur les 10 derniers matchs, les Rockets sont remontés à la 4eme place de la conférence et ne sont plus qu’à une défaite des Golden State Warriors. Alors que la compétition est rude à l’Ouest, les Rockets ont réussi à remonter tout le tableau, un exploit dont l’auteur n’est autre que le barbu puisqu’avec la blessure de Chris Paul et plus récemment de Eric Gordon, les titulaires des Rockets sont à 50% des joueurs qui ciraient le banc des Suns lors des dernières saisons. Le barbu peut néanmoins compter sur Clint Capela pour l’épauler.

Un MVP impopulaire

James Harden n’est pas le joueur le plus apprécié de la ligue. Les fans de hoopshype.com ne trouveraient pas le barbu très intéressant puisqu’il n’est qu’à la 21eme place du classement des joueurs les plus plaisant à regarder.

Actuellement, James Harden ne mériterait même pas une place de titulaire au All Star Game d’après les fans ayant voté. En effet, il est 3eme des votes pour les arrières à l’Ouest, derrière Derrick Rose.

Son rapport aux fautes lui nuit certainement : marchés grossiers non sifflés, flops, provocation de fautes et un nombre de lancers francs accordés parfois hallucinants (27 contre les Grizzlies). C’est la première critique qui est émise quand on parle de James Harden en tant que MVP.

De plus, son manque d’implication en défense pourrait lui coûter le titre de MVP puisque c’est également un argument souvent employé par ses détracteurs. Un problème qui ne concerne pas son concurrent direct, Giannis Antetokounmpo.

Même s’il est assez impopulaire, il faudrait être fou pour ne pas reconnaître que James Harden est monstrueux et que ce qu’il accomplit est unique dans l’histoire de la NBA. Ses efforts pourraient s’avérer payants et lui permettre d’obtenir un deuxième titre de MVP consécutif, qui sait ? La saison régulière est un marathon, pas un sprint.

2 Comments

2 Comments

  1. Pingback: L'actu de la semaine : quand marquer 40 points devient un standard

  2. Pingback: Course au MVP : qui s'emparera du trophée du meilleur joueur ?

Commenter

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

En haut